Conseils pratiques aux acquéreurs

Lorsque vous décidez d’acheter une officine il faut être préparé et bien accompagné. Dans cette démarche il est important de faire le point sur vos envies et votre projet.

1/ Quel est votre projet ?

Il faut que vous vous posiez les bonnes questions : voulez-vous changer de lieu, racheter une officine seul(e) ou en association, avez-vous un apport suffisant ? etc. Si vous avez une famille, il vous faudra peut-être prévoir un temps minimum de trajet entre votre lieu de travail et votre domicile. Voulez-vous rester sur votre lieu de vie actuel ou préférez-vous vous délocaliser ?

Conseils d’expert : N’hésitez pas à vous délocaliser. L’important est de trouver une officine qui vous permettra de rembourser vos dettes et de vous faire vivre convenablement. Il ne faut pas s’acharner à travailler dans une ville déjà saturée.

Attention, il est important que vous achetiez une officine dont le prix est proportionnel à l’apport que vous pouvez y mettre. Mais le plus important est que vous devez vous sentir bien dans l’officine que vous venez d’acquérir et son emplacement.

2/ Combien devez-vous prévoir d’apport ?

L’apport du pharmacien dépend de critères différents : le chiffre d’affaires de l’officine, sa rentabilité, la conception du patrimoine etc. D’une manière générale il sera demandé environ 20% d’apport personnel, ce qui inclus que celui-ci est lié au prix de vente lui-même.
Pourquoi ne pas vous associer ?
En association vous aurez l’opportunité d’acheter une officine plus importante. Par contre si vous décidez d’acheter à plusieurs il faut d’ores et déjà mettre à plat vos différentes envies et vos différents objectifs liés au projet : il faut éviter au maximum les conflits.

3/ Faut-il acheter un fonds de commerce ou des parts ?

Fonds de commerce : reprise uniquement de l’actif
Achat de parts : vous êtes propriétaire à hauteur de votre apport. Reprise d’un actif et d’un passif. Il faut donc prévoir une garantie de passif pour vous protéger en cas d’acquisition.

NB : les frais d’acquisition et les intérêts de l’emprunt ne sont déductibles que pour l’achat de parts de sociétés à l’impôt sur le revenu.

4/ Quel est l’environnement autour de votre future officine ?

La pharmacie est-elle mise en avant dans la rue. Est-elle facilement accessible ? Dispose-t-elle d’un parking privé pour en faciliter l’accès ?
Ce sont des points importants dont il faut que vous ayez connaissance avant d’acheter. Par exemple : si vous êtes installé dans un quartier spécifique où se trouve beaucoup de touristes, il faudra que vous ayez des bases en anglais.

Faites également attention à la concurrence présente et aux nombres de pharmacies existantes dans le quartier en question.

Vous devez garder en tête que l’objectif d’acheter une officine et de conserver à minima son chiffre d’affaires actuel. Pour cela n’hésitez pas à prendre votre temps ou à demander conseils à des professionnels.

-> Découvrez la liste de nos pharmacies disponibles à la vente. <-